DAMPREMY LA NUIT

DAMPREMY LA NUIT

La nuit tous les chats sont gris, c'est bien connu
Mais la nuit Dampremy prend une drôle de couleur.
Cela devient lugubre, les passants sont rares.
Les couleurs que prend la cité sont étranges, mais
elles gardent une poésie qui est agréable, ceci grâce
à l'éclairage publique.
Je me demande comment c'était, il y a bien longtemps
quand le seul éclairage était celui de la lune.
Au temps ou les rues n'avaient pas le même nom que
maintenant.
Regardons un peu les rues ci-dessous après nous
essayerons de nous rappeler le nom de quelques unes,
avant qu'on les débaptise, avec des noms  de célébrités
politiques ou autres.

IMG_3502
IMG_3503
IMG_3506
IMG_3507
IMG_3511
IMG_3512
IMG_3513
IMG_3518
IMG_3520
IMG_3521
 
Nom ActuelAncien Nom
Rue Van GeersdaeleRue de la drêve
Rue Paul Janson

Chemin de la Croix Brigotte

Rue Jean Jaurés

Le grand Chemin, puis
rue royale

Rue Joseph WautersRue d'Heigne
Rue Decoux Rue des piges
Rue Ferrer

Chemin du Lait-Culot

Rues Générale Degaule, Barré et de Marchienne

Chemin du Pont de l'Escavée

 Voici ce que dit le Docteur Albert Moret
dans son livre"Les origines de Dampremy"

Dans les noms des rues de Dampremy, on trouve actuellement
le nom de tous les politiciens possibles et imaginables,
mais à part la rue Baudy. aucune ne porte
un nom attaché à l'histoire du village.

 La rue Baudy et la rue du centenaire s'appelaient Chemin du calvaire

Les Baudy sont une vielle famille de Dampremy.
voici  trouvé dans le livre du Docteur A.Moret
Le moulin banal de Dampremy, après avoir appartenu
aux seigneurs féodaux,devint la propriété de la famille
Baudy (jadis Bady).
En 1652, Bertrand Bady, maieur de Dampremy, fit une
demande pour ériger un moulin sur la rivière "le Piéton"


Source: le livre du Docteur Albert Moret  - Les origines de Dampremy

Commentaires

  • faut le vouloir passer par la station de metro sur la photo.

  • Belles photos nocturnes. On espère retrouver un jour (plutôt une nuit) l'éclairage dans le parc.

  • Quelle bonne idée vous avez eue. Continuez surtout!
    Un vieux damrémois.

  • UN TRES BEAU SOUVENIR DE DAMPREMY.JE M'APPELLES GIOVANNI PERTICARA',JE SUIS NE' LE 27.12.1958 ET J'HABITAIT AU N.28 DE LA RUE PAUL-PASTUR.MON PAPA COSTANTINO,MA MAMAN ARGENTINA ET MA SOEUR MARIE-THERESE.J'ABITE EN ITALIE A PORTO SANT'ELPIDIO (a 50 Km. de Ancona).Tu te rappelles de moi?

  • dampremy c est pouris il n y a que des barakies et des sal gosses mais c est mon patlin et j le kifffffff . besou tout le monde

  • j'ai habité Dampremy de 1954 à 1961 ou 1962 et j'ai les plus beaux souvenirs de mon enfance
    quelle joie de jouer dans la rue (callewaert) sans voitures, pas de tv, le soir en été tout le monde était sur le pas de la porte

  • A kimberlei:
    Tu sais j'y ai passé une bonne partie de ma jeunesse et je m'y suis bien amusé.
    ça a parfois été un peu chaud mais dans l'ensemble, nous avons bien rigolé.

  • mon premier amour était de Dampremy,j'y ai passé 2ans 1978/1980 merveilleux ,il s'appelait Claude Paquet

  • sono stato a Dampremy e vissuto in questo slpendido Comune per 12 anni,dall'età di 1 anno a quella di 12 anni,ho lasciato la parte più bella della mia gioventù,gli amici,la scuola e la gente sempre simpatica.Ancora nel 2010 sento nostalgia del Belgio esopratutto del comune di Dampremy,mi manca qualcosa di inspiegabile e impagabile materialmente,qualcosa che ti prende dentro ogni volta che ci penso.Se tutto va bene,i primi giorni di Dicembre 2010 sarò in Belgio e non vedo l'ora di ritornare dove sono stato con i mei genitori- in rue de la Chapelle n.15- un saluto di cuore da un ex abitante di Dampremy.ciao.ciao.ciao.

  • sono tornato a DAMPREMY -DOPO PIù DI 45 ANNI- I PRIMI DI DICEMBRE DEL 2010 - HO TROVATO IL PAESE CAMBIATO IN PEGGIO-UN PAESE ABBANDONATO-LE CASE SONO RIMASTE - COME LE HO LASCIATE SE NON PEGGIO - NON C'ERA MOVIMENTO DI PERSONE- ANCHE PERCHè FACEVA FREDDO- SPERO CHE IL MOTIVO SIA STATO QUELLO- ALL'UNICA PERSONA CHE HO CHIESTO INFORMAZIONE - MI HA GUARDATO MALE - COME SE AVESSI LA PESTE-LA CASA DOVE ABITAVO CON I MIEI ERA DECADENTE- STAVA Lì COME CONGELATA NEL GHIACCIO-L'ATMOSFERA ERA PARAGONABILE AD UNA CITTà DESERTA COME LE CITTà DEL VECCHIO WEST AMERICANO.NON MI SONO SENTITO BENE- ANZI DIREI CHE MI SONO TRATTENUTO A PIANGERE....NON PENSO CHE POTREI RITORNARE IN UN SECONDO MOMENTO - SAREBBE PER ME UN ULTERIORE SOFFERENZA - DIFFICILE DA CONTENERE.. UN SALUTO

  • Bonsoir , j'ai habité a Dampremy de 1973 à 1980 a l'avenue du centenaire ;je salue tout les Damrémois et les Damrémoises .

    Freddy

  • Bonjour,
    cela fera une année que j'habite mtn a dampremy... hé bin, je m'y plais bien, malgré qu'il y as pas mal de barakie, et que certaines sont dans un état déplorable, maais je m'y sent bien.
    Quand je dit que j'habite a dampremy, on me demande pq j'ai était dans cette petit ville tt sinistré, et pq j'ai pas était ailleurs...bref, j'ai une belle petite maison et les voisins me fouttent la paix :-).

  • bjr moi aussi j habite en ce moment a darme je vit aussi la maison du cimetier cet la que tu as habiter ???????

Les commentaires sont fermés.